Séjour solidaire – Été 2018

Sanibonani* ! Nous sommes dix étudiantes d’Angers et de Paris (Claire, Madeleine, Marjorie, Jeanne, Noëlle, Maëlle, Lucie, Astrid, Jeanne et Emma). Du 2 au 21 août 2018, nous sommes parties en Afrique du Sud, dans la province du Kwazulu-Natal, dans le cadre d’un séjour solidaire.

Ce projet nous avait été proposé au Foyer Merici et à l’Institut Serviam dès le mois de septembre 2017. L’objectif initial était le financement et la construction d’une maison pour une famille de onze personnes vivant jusque-là dans des conditions très précaires, ainsi que de l’aide aux devoirs. Les filles d’Angers et les filles de Paris se retrouvaient tous les mois, dans leur lieu de vie respectif, pour discuter des avancées du projet et organiser la récolte de fonds. Tout au long de l’année scolaire, nous avons en effet entrepris plusieurs actions : vente de jus de pomme fait par les étudiantes d’Angers, vente de fleurs et de chocolats, bols de riz, collecte de dons en ligne… Au fur et à mesure des réunions, nous avons également décidé de participer au financement d’attelles pour Nana, une petite fille handicapée vivant là-bas. Les fonds récoltés ont dépassé nos espérances et nous ont permis d’avoir un budget suffisamment conséquent pour mener à bien notre projet.

Pour nous préparer à ce que nous allions vivre, nous nous sommes toutes rencontrées à Paris le temps d’un week-end, en février. Nous avons appris à mieux nous connaître et avons échangé sur ce que nous voulions vivre pendant le voyage. Ce temps nous a rassurées et a permis de créer un véritable esprit de groupe, si bénéfique et si porteur pour le projet.

Nous nous sommes envolées le jeudi 2 août en direction de l’Afrique du Sud. A partir de ce moment-là, le projet a pris toute sa réalité et toute son ampleur. Les journées étaient bien chargées : un week-end nous a permis de découvrir les alentours, et dès le lundi matin une partie d’entre nous était sur le chantier pour construire la maison !

Les après-midis étaient consacrés à l’aide aux devoirs auprès des enfants du village de Khula, qui nous accueillaient toujours avec enthousiasme.

Nous avons également participé activement aux soins de Nana : Madeleine et Lucie sont allées à Richards Bay avec elle pour acheter ses attelles. Noëlle, grâce à son expérience en kinésithérapie, a donné quelques séances de rééducation à Nana pour la familiariser au port de ses attelles et pour l’aider dans son quotidien.

Tout au long de notre séjour, nous avons fait de nombreuses rencontres touchantes, tant avec les habitants du village qu’avec les sœurs présentes sur place. Dolly, une habitante du village, nous a transmis avec joie l’art de fabriquer des nattes. Nous avons également pu échanger avec le modeste mais néanmoins extraordinaire Brother Neil, directeur d’une école mariste pendant l’Apartheid. Les célébrations dans le village de Khula étaient des temps exceptionnels, rythmés par des chants plein de joie.

Nous remercions toutes celles et ceux qui ont permis de concrétiser ce projet. Bien plus qu’un simple moment agréable passé toutes ensemble, cela a été une expérience humaine forte. Nous en sommes toutes ressorties durablement changées.

 

*bonjour en zoulou

2018-09-24T08:00:07+00:00 30 août 2018|Non classifié(e)|
at facilisis efficitur. venenatis venenatis, Lorem dolor.